Si vous recherchez une voiture classique de grande valeur, la Bentley Arnage est faite pour vous. Et si une Mercedes classe S est certainement meilleure et moins onéreuse, l'Arnage est une voiture pleine d'âme, montée à la main et dont le nombre réduit d'exemplaires est gage d'exclusivité.

 

La Bentley Arnage, initialement commercialisée autour de 200 000€ se trouve pour des sommes parfois modiques, en particulier sur le marché anglais. L'Arnage fut en effet rapidement éclipsée par la Bentley Continental Flying Spur, plus moderne (et plus fade aussi, certainement un modèle qui ne sera jamais 'de collection').

Par contre, la Bentley Arnage est une voiture de connaisseur. On dit parfois qu'il faut se garder d'acheter d'occasion des voitures qu'on ne saurait se payer neuve. Si ce proverbe est un peu exagéré, il faut bien avoir conscience qu'une Bentley Arnage n'est pas du tout économique et que sa capacité de retour sur investissement est très faible, en dehors peut-être des rares éditions Le Mans ou Final Series avec peu de kilométrages.

Mis à part de ces versions, la décote est rapide et accentuée par les nouvelles normes anti-pollution. Pensez donc qu'à Paris et dans 200 autres grandes villes d'Europe, les véhicules d'avant 1999 sont interdits de circulation en semaine (et en 2020 à Paris, les véhicules avant 2007 seront interdits). Ainsi il est inutile de vouloir faire un placement avec un tel véhicule. D'autant plus que le marché des véhicules de collection ne se porte pas comme un charme.

Une telle voiture verra sa cote rapidement arriver au niveau des Brooklands et autres modèles des années 80... (qui n'est déjà pas mal!)

Imaginez que les coupures de presse que j'ai compilé évoquaient : en 2011, la Red Label pour 70 000€ et en 2009, la Green Label pour 80 000€. Quel chemin parcouru jusqu'aux cotes actuelles.

D'une manière générale, ne lésinez pas sur le prix à l'achat. Un modèle toujours parfaitement suivi et avec un kilométrage moyen sera plus sûr et moins coûteux.

Pour les versions, vous avez l'embarra du choix, tant les modèles et finitions furent nombreuses. Evidemment les dernières versions sont les plus abouties. Mais on ne va pas jeter les autres pour autant. Surveillez bien la cote et négociez. Restez également attentif au carnet d'entretien. Consultez la section dédiée de ce site pour appréhender tous les points critiques.

 

 

Arrivons maintenant au tableau de cote. Ce tableau n'est pas destiné aux vendeurs qui cherchent eux logiquement à vendre le plus cher possible. Il est plutôt destiné aux futurs acheteurs.

C'est un tableau 'au sentiment', basé sur plusieurs mois d'attention du marché de l'occasion.

Car si la cote Argus donne une bonne idée du prix, je la trouve surévaluée pour un modèle quand même assez ancien, surtout à l'heure où les voitures et leurs technologies changent rapidement.

Par ailleurs, le marché français apparait comme très surévalué également. Les marchés allemands et hollandais paraissent plus mûrs. Quant au marché britannique, il propose les prix les plus attractifs. Attention toutefois, un import peut s'avérer coûteux, entre les phares à changer et les documents à obtenir (comme le Certificat de Conformité Européen).

Il pourrait être intéressant de comparer également la cote de la Bentley Arnage avec la cote de la Mercedes classe S type 500. Ces deux sont relativement dissemblables, la Mercedes décote plus. A raison ?

On peut toujours essayer de vendre une Bentley Arnage de 2002 avec 70 000km pour 90 000€, faut-il encore trouver quelqu'un avec autant d'argent qui souhaite un véhicule avec un agrément relativement inférieur à une classe E voire à une CLS neuve.

 

 

Prenez par exemple une Arnage de 2005, avec les nouvelles optiques devant, avec 70 000km, soit une usure modérée (pas forcément du moteur, mais des cuirs, des éléments de freins, des suspension etc), négocier aux alentours de 54 000€ n'est pas ridicule. Avec les mêmes paramètres, une classe S 500 BVA vaut 21 400€ ...

Prenez également une Arnage de 2002, une pure Red Label, avec 40 000km, soit quasi neuve, 45 000€ semble raisonnable, pour une voiture vieille de 14 ans ! Avec les mêmes paramètres, une classe S 500 BVA vaut 14 200€ ...

Par ailleurs, voici quelques exemples issues de La Centrale, qui présente entre 11 et 15 Arnage suivant les périodes. On parle donc d'un marché assez petit qui évolue lentement. Les véhicules visibles en février 2016 sont tous assez anciens. Les rares voitures plus récentes sont en général parties assez vite (du moins de La Centrale). Surveillez Le Bon Coin aussi.

 

         

Deux Red Label. La première partira vite, la seconde est en vente depuis quelques temps déjà...

 

         

Deux Green Label en vente depuis un petit moment. Les prix paraissent pourtant bons et négociables.

 

Arnage Passion compile divers sites et documents trouvés sur internet. Entre autres

- wikipedia section langue anglaise

- Turbo.fr

- Classic and Performance Car

- La Centrale.fr

- Car Enthousiast

et quatre coupures de presse Sport Auto

Je n'ai pas retrouvé toutes les sources lues au fil des mois.

 

 

J. Scavini - Février 2016